Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

SUD-RAIL-CERBERE
sud-rail-cerbere

Le site de Sud-Rail Cerbère

"Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît." Michel Audiard
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- vidéos, audio et photos
- actus des autres syndicats
- actualités
- coup de gueule
- droit de retrait, droit d'alerte, rapport préventifs, préavis de gréve

5 DERNIERS ARTICLES
- Guide du manifestant arrêté
- Bernard Thibault commissaire européen aux ouvriers?
- Bernard Thibault, le fossoyeur de la CGT ?
- Non à la loi ORTF
- Une décision de Justice passée bien…inaperçue….
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- Le syndicat Sud ne connaît pas la crise
- Dominique Malvaux (Sud-Rail Paris St Lazare)
- Trombinoscope.
- La gréve des cheminots par J-P Pernaut (TF1)
- Calomnie aux DP EEV Languedoc Roussillon
- CHRISTIAN MAHIEUX, Le Parisien du 26/01/09
- Grève nationale le 29 janvier 2009
- Info 1ére table ronde du 29/11
- J'assume !!!!
- Rappelez vous, pour Sarkozy, beaucoup de choses étaient claires

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
0102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
<< Décembre >>

BLOGS FAVORIS
1.Levengeurmasque
2.Las-ocas-cerbere
Ajouter sud-rail-cerbere à vos favoris

LIENS FAVORIS
- film streaming vf
- film en streaming
- denver airport shuttle
 UNE RIGUEUR A GEOMETRIE VARIABLE Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Il n’y a pas qu’au CE SNCF Clientèles que les salariés souffrent !

Nous avons déjà évoqué le CER SNCF de Lyon que ce soit à l’occasion du reportage du magazine Capital ou lors du licenciement de Vivi, déléguée du personnel, licenciée par l’employeur CGT.

De troublantes similitudes...

Des procédures pour harcèlement moral sont toujours en cours et, dernièrement, deux salariés ont saisi la HALDE par rapport aux mesures discriminatoires qu’ils estiment subir de la part de leur employeur pour se débarrasser d’eux, coûte que coûte…

Des salariés sacrifiés...

Mais, cette « chasse aux salariés » ne se limite pas à ceux qui dérangent, puisque, en matière de gestion du Comité, la seule variable d’ajustement c’est la suppression d’emplois !

... pour cause de mauvaise gestion des élus !

Ainsi, pour "redresser" les comptes du CE, à la suite d’une gestion désastreuse, la CGT, utilise les mêmes méthodes que n’importe quel « patron » adhérent au MEDEF ou non.

Car la situation financière du CER de Lyon est catastrophique !

Dans l'extrait du bilan du CER LYON 08 joint, plusieurs éléments confirment ce point :

Les « fonds propres négatifs » du CER (point 1) qui montrent une situation intenable préfigurerait, dans toute entreprise « normale » une cessation d’activité et un dépôt de bilan.

Ces fonds propres négatifs sont couplés avec une trésorerie inexistante (125000€ au 31/12/2008 mais trésorerie nette négative sur l’année) qui oblige le CER a avoir recours à des découverts bancaires hors de prix !

Et en plus, insincères !

La situation est en réalité encore plus grave qu’indiqué puisque les élus du CER (point 8) ont décidé de ne pas provisionner 700 000€ d’arriérés de TVA dus à l’Etat, de manière définitive, à la suite d’inconséquences de gestion entre 2002 et 2004.

Le coup du parapluie

L’expert comptable prend d’ailleurs bien soin de préciser dans son attestation (point 2) que ses travaux ne « constituent pas un audit (point 3) puisque les comptes ne sont pas certifiés. C’est ce qui s’appelle une « ouverture de parapluie ».

Variable d'ajustement : les salariés !

La masse salariale diminue de 150 000 euros entre 2007 et 2008 (point 7). Cela démontre que seuls les salariés font l’objet d’une politique de rigueur de la part des élus.

Car cette rigueur, les élus ne se l'applique pas à eux-mêmes ! 

Que ce soit :

  • les honoraires (le coût de la chasse aux salariés ?) qui passent (points 4) de 63879 à 162509 euros entre 2007 et 2008 (soit 153% d’augmentation !)
  • la formation des élus (point 5) qui passe de 73000 à 87000 euros ( +18,28%)
  • la "remarquable" stabilité des études économiques (point 6) d’une année sur l’autre (la programmation semble pluriannuelle et certainement confiée à un cabinet ami !)

C'est bien, toujours, la mise en oeuvre du

"faites ce que je dis mais pas ce que je fais" !

Sur le dos des salariés du CER et des cheminots !

L’amélioration apparente de l’excédent de gestion (en intégrant normalement les 700 000 euros de TVA qui auraient du figurer dans les comptes, le résultat serait largement négatif) se fait uniquement sur le dos des salariés, les élus et leurs OS ne se privant pas pour assurer des financements douteux grâce à la dotation sociale des cheminots, ainsi que l’avait montré le reportage du magazine Capital…

Jusqu'ici, tout va bien...

La situation n’est pas brillante, mais « jusqu’ici tout va bien » puisque la SNCF qui préside le CER, sûrement dans un souci de « paix sociale », se refuse à intervenir et laisse la bride sur le cou à ces piètres gestionnaires…

collectif des milles

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 15-11-2009 à 13h15

 2 articles fédé, nouvelle organisation des gares et triplement des tarifs de RFF Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Organisation des gares SNCF : le gouvernement veut aller vers une véritable privatisation !

Dans un rapport rendu hier, l'Autorité de la concurrence critique la nouvelle organisation des gares mise en place par la SNCF dans le cadre de l'ouverture à la concurrence du trafic voyageur international à partir de 2010.

Même si son avis n'est pas «  contraignant », la SNCF s'est empressée de répondre qu'elle prenait en compte ses recommandations.

La création de l'entité autonome Gares et Connexions, ayant en charge l'organisation des gares, ne suffit pas au gouvernement. Non satisfait d'imposer une séparation comptable, les pouvoirs publics souhaitent que la SNCF se sépare purement et simplement de ses gares en filialisant (voire en les cédant) l'ensemble de cette activité.

SUD-Rail s'était opposé à la création de cette nouvelle entité parce que nous pensions que c'était le premier palier vers un éclatement total de notre entreprise en se séparant à terme des gares. L'attrait financier que représente les zones commerciales des gares n'est sans doute pas étranger (elles rapportent à ce jour plus de 200 M d'euros à la SNCF) à l'intérêt que portent certains acteurs économiques à cette activité.

Au-delà de ce nouvel épisode vers la fin de l'entreprise intégrée SNCF, cette nouvelle attaque n'augure rien de bon pour les cheminots qui travaillent aujourd'hui dans les gares et qui seront soumis demain à un véritable dumping social.


Fret SNCF : RFF triple ses tarifs et donne le coup de grâce aux wagons isolés !

Alors que le gouvernement et la SNCF font assaut d'agitation médiatique autour de la relance du fret ferroviaire, RFF vient de tripler son tarif de redevance d'usage pour les voies de services nécessaires à l'activité du wagon isolé.

Cette activité devrait relever du service public et a besoin de soutien pour ne pas être totalement abandonnée par la SNCF. Au mépris de ces évidences, RFF prend des décisions qui assassinent un secteur indispensable pour mettre enfin en œuvre une politique de report modal cohérente avec les impératifs climatiques, les enjeux environnementaux et plus généralement ceux du développement durable.

Une fois de plus, démonstration est donnée de la grave erreur politique, économique et écologique qu'a constituée la création de RFF en 1997 et de l'impossibilité de faire fonctionner en cohérence un système ferroviaire de plus en plus éclaté.

Pour la fédération SUD-Rail, l'Etat et son «  appendice » RFF devraient agir conformément aux décisions prises à l'issue du Grenelle de l'environnement et, par conséquent, prendre d'urgence les dispositions indispensables pour sauver et développer une activité de wagons isolés au service de la population, des entreprises et des territoires.

Puisque les logiques purement comptables et les intérêts intrinsèquement divergents des établissements publics que sont RFF et la SNCF ne permettent pas de mener une politique de développement des transports cohérente, la réforme ferroviaire de 1997 doit être abrogée et l'Etat reprendre la dette dont il est seul responsable !

RFF doit sans délai être réintégré au sein d'un établissement public unique SNCF dont la priorité doit être la satisfaction de l'intérêt général, c'est à dire le développement d'un chemin de fer sûr, social et écologique.

www.sudrail.fr/accueil


  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 11-11-2009 à 00h45

 Menaces sur les élections prud’homales. Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

Les élections prud’homales de 2008 ont montré à quel point les employeurs ne voulaient pas que les salarié-e-s puissent s’exprimer librement, en votant pour le syndicat de leur choix : avant les élections (listes électorales, etc.) et le jour du scrutin (impossibilité de se rendre aux bureaux de vote) ils ont multiplié les embûches !


Les pouvoirs publics les ont aidés en n’imposant pas les conditions matérielles d’un vote physique dans les entreprises.

Un an après, le ministre du travail se repenche sur la question … Mais M. Darcos continue le sale travail : il vient de confier à un Conseiller d’Etat la mission de réfléchir notamment aux « autres possibilités de désignation des juges prud’hommes » !


Les conseils prud’homaux dérangent les patrons qui considèrent qu’ils doivent être seuls maitres chez eux . Pour les salariés, c’est une possibilité de récupérer tout ou partie (et c’est trop souvent cela) de ce qui leur a été volé !

En 2008, le nombre d’affaires porté devant les Prud’hommes a augmenté de 4,8%. Toutes juridictions confondues, c'est la progression la plus importante.

L’Union syndicale Solidaires demande que les salariés siégeant dans les conseils prud’homaux disposent de plus de moyens en temps.


Concernant l’élection, face aux difficultés constatées, la solution n’est pas … de supprimer l’élection ! L’Union syndicale Solidaires demande que les élections prud’homales soient organisées au plus près des salariés, et avec une menace forte de sanctions envers les employeurs qui feraient pression avant ou pendant le vote.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 08-11-2009 à 03h37

 Ultra-gauche : l'arnaque de Tarnac Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

"L'ultra-gôche, c'est quoi P'pa ?" demandais-je alors que le mot faisait les gros titres des jités ? "Un comité invisible qui guette et attend, tapi dans l'ombre, que sa proie s'approche à bonne distance, insouciante" répondit Mam'. Bouh, j'avais peur...

L'ultra-gauche innocentée dans l'affaire de Tarnac ?

J'ai fait plein de mauvais rêves et depuis, je n'arrive plus à dormir sans ma veilleuse, que P'pa a upgradé : il l'a peinte en bleu et a rajouté un clignotement. Ça me rappelle les gyrophares de la police et ça me rassure. Maintenant, j'essaie de rentrer avant la tombée de la nuit, et en hiver, je ne sors jamais sans ma lampe torche et mes lunettes de vision nocturne (c'est un malin, P'pa). Mam' m'a aussi glissé un bracelet GPS qu'elle a ramené du boulot. Je n'arrive pas à le mettre au poignet alors je le mets à la cheville. Au cas où...

Coup de Jarnac à Tarnac ?

Las, un an après les faits, la télé a changé de discours. Elle commence à s'intéresser à la défense qui vient de livrer sa contre-enquête au juge d'instruction. Hormis le fait qu'il n'y a toujours aucune preuve dans le dossier, les avocats du gang anarcho-autonome pointent des incohérences flagrantes dans l'enquête policière : les traces de pneu et de chaussure trouvées sur place ne correspondent pas, les filatures notent des points de passage qui nécessitent que Julien Coupat et sa compagne Yldune Lévy aient roulé à une vitesse moyenne de 160 km/h pendant 10 minutes, sur des petites routes de campagne, en pleine nuit. Enfin, la contre-enquête relève d'importantes discordances dans les PV dressés par les policiers, qui avaient dans un premier temps signalé que Julien Coupat n'avait rien fait de répréhensible à l'heure supposée du "crime" (le sabotage des caténaires).

La vérité, selon Bernard Squarcini...

L'occasion de rappeler que le 12 juin dernier, l'intouchable chef du renseignement français, Bernard Squarcini, s'était déjà soulagé devant une brochette de journalistes autorisés. En Off. Selon le Canard Enchaîné, le boute-en-train aurait tout simplement balancé que l'affaire de Tarnac a été montée pour éviter à la SNCF de... dérailler !

[Reprise d'article de juin 2009]

Ultra gauche - Tarnac

Squarcini, Bernard... Chef de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), autant dire le grand manitou des services de renseignement français. En général, l'homme est plutôt avare de commentaires. Mais ce 12 juin, lors d'une rencontre informelle avec l'Association des journalistes de la défense, "le squale" (c'est son surnom) a mordu. Le Canard Enchainé nous relate l'épisode épique.

Un train peut en cacher un autre

Selon le palmipède, après avoir taxé non sans humour Hervé Morin de "société d'encouragement de la race chevaline", Squarcini a subitement livré à son auditoire une analyse aussi fine qu'inédite sur l'affaire de Tarnac et l'emballement politico-médiatico-judiciaire qui a conduit à l'arrestation et à l'incarcération pendant de longs mois de Julien Coupat et de ses camarades épiciers. Selon le chef du renseignement, l'initiateur de cette tragi-comédie ne serait autre que... Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, qui voyait les sabotages en série de ses lignes ferroviaires d'un mauvais oeil...

"Pepy a exigé du ministère de l'Intérieur qu'il sorte l'affaire"

"Il faut se replacer dans le contexte, a-t-il lancé. Pepy se retrouve avec 10 000 usagers bloqués gare du Nord. Des tracts commencent à circuler, mettant en cause SUD-Rail dans les sabotages. On peut comprendre qu'il soit au bord de l'évanouissement. Pepy a alors exigé du ministère de l'Intérieur qu'il sorte l'affaire". Et MAM de s'exécuter... Aussi simple.

Tout ce joyeux bordel pour une petite chute de tension...

Mise à jour 20h45 : un communiqué de la Parisienne liberée...

www.lesmotsontunsens.com/ultragauche-arnaque-de-tarnac

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 07-11-2009 à 02h25

 SNCF : rapprochement possible entre les syndicats FO, CFTC et CFE-CGC Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

La recomposition syndicale continue à la SNCF. Grands perdants des dernières élections professionnelles, les syndicats de cheminots FO, CFTC et CFE-CGC, qui ne sont désormais plus représentatifs, envisagent de se rapprocher pour « une stratégie commune dans la perspective des prochaines élections professionnelles en mars 2011 ». « L'ambition est de rétablir le pluralisme syndical au sein de la SNCF et d'offrir aux cheminots une alternative à la politique menée de concert par les syndicats CGT, Unsa, CFDT et SUD-Rail », explique leur communiqué commun. Selon les nouvelles règles de la représentativité votées en 2008, seuls les syndicats faisant 10 % des voix aux élections professionnelles sont représentatifs au niveau d'une entreprise. Ainsi, ils étaient quatre sur huit à avoir dépassé l'étiage lors des élections en mars : la CGT (39,3 %), l'Unsa (18 %), SUD-Rail (17,67 %) et le tandem CFDT-FGAAC constitué pour l'occasion (11,6 %). En revanche, l'alliance FO-CGC (7,98 %) et la CFTC (5,40 %) étaient en dessous du seuil fatidique, et ne sont donc plus conviés aux négociations nationales. FO reste néanmoins présent localement dans 10 des 23 comités d'établissement de la SNCF où elle avait franchi la barre des 10 %, et la CFTC dans cinq.

En s'alliant, les trois syndicats espèrent ainsi pouvoir franchir ensemble la barre des 10 %. Leurs scores cumulés des dernières élections donneraient ainsi un chiffre total de 13,4 %. Cela reste néanmoins théorique, puisque le rapprochement CFDT-FGAAC a occasionné la déperdition de 3 % des voix par rapport aux élections de 2006.

Les échos

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 31-10-2009 à 18h14


|<< <<<  1   2   3  | 4 |  5   6   7   8   9   10   11   12  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 24-11-2007 à 02h39 | Mis à jour le 12-12-2009 à 09h38 | Note : 7.50/10