Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

SUD-RAIL-CERBERE
sud-rail-cerbere

Le site de Sud-Rail Cerbère

"Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît." Michel Audiard
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- vidéos, audio et photos
- actus des autres syndicats
- actualités
- coup de gueule
- droit de retrait, droit d'alerte, rapport préventifs, préavis de gréve

5 DERNIERS ARTICLES
- Guide du manifestant arrêté
- Bernard Thibault commissaire européen aux ouvriers?
- Bernard Thibault, le fossoyeur de la CGT ?
- Non à la loi ORTF
- Une décision de Justice passée bien…inaperçue….
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- Le syndicat Sud ne connaît pas la crise
- Dominique Malvaux (Sud-Rail Paris St Lazare)
- Trombinoscope.
- La gréve des cheminots par J-P Pernaut (TF1)
- Calomnie aux DP EEV Languedoc Roussillon
- CHRISTIAN MAHIEUX, Le Parisien du 26/01/09
- Grève nationale le 29 janvier 2009
- Info 1ére table ronde du 29/11
- J'assume !!!!
- Rappelez vous, pour Sarkozy, beaucoup de choses étaient claires

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
252627282930
<< Juin >>

BLOGS FAVORIS
1.Levengeurmasque
2.Las-ocas-cerbere
Ajouter sud-rail-cerbere à vos favoris

LIENS FAVORIS
- film streaming vf
- film en streaming
- denver airport shuttle
 infos fédé du 6 octobre 2009 Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

SUD­-Rail confirme sa volonté d’agir le 22 octobre.

SUD­-Rail est pour que les cheminots participent massivement à l’action interprofessionnelle du 22 octobre appelée par la CGT et Solidaires.

SUD­ -Rail confirme sa volonté d’agir le 22 octobre.

SUD­-Rail est pour que les cheminots participent massivement à l’action interprofessionnelle du 22 octobre appelée par la CGT et Solidaires.

A ce jour il n’a pas été possible de réaliser un appel commun : CGT et CFDT veulent une grève uniquement SNCF le 20 octobre.


Pas de division !

Utilisons le 22 octobre pour agir tous ensemble et préparer la suite !

Casse du fret SNCF, éclatement de l’entreprise publique, transfert d’activités vers le privé, démantèlement des filières SNCF, fermetures d’installations ferroviaires, d’établissements, … la direction SNCF ne faiblit pas !

Des actions ont eu lieu ces dernières semaines.

Au plan national, l’unité syndicale est difficile ; SUD-Rail avait proposé, en vain, que toutes les fédérations organisent une action unitaire le 22 septembre : ce jour-là, la nouvelle étape de casse du fret SNCF était présentée au CCE, et les postier-e-s manifestaient pour le service public postal. SUD-Rail a quitté la séance du CCE, organisé un rassemblement devant le CCE, et rejoint les postier-e-s en grève.

Régionalement, l’unité est plus facile : des rassemblements (CGT, SUD-Rail, parfois d’autres syndicats) ont eu lieu dans plusieurs régions en septembre. Grèves reconductibles dans le ferroviaire ! Ces derniers mois, les cheminot-e-s du privé ont mené de grandes grèves : restauration ferroviaire, prévention et sécurité, EFFIA, ECR, VEOLIA, etc.

Et maintenant ?

SUD-Rail est favorable à un appel national à la grève, avec un préavis reconductible, pour que les Assemblées Générales de grévistes décident démocratiquement des formes de l’action. C’est ce que nous avons proposé lors des dernières rencontres interfédérales … sans succès. Le jeudi 22 octobre, la confédération CGT, l’Union syndicale Solidaires appellent à une manifestation nationale interprofessionnelle à propos de la « politique industrielle », de l’emploi …

L’évolution programmée pour le fret SNCF s’inscrit pleinement dans la « politique industrielle » voulue par le MEDEF et le gouvernement ; quant à l’emploi, inutile d’expliquer à quel point nous sommes concernés à la SNCF, …

Une rencontre interfédérale se tient mardi 6 octobre : SUD-Rail proposera que les cheminots participent à l’action interprofessionnelle du 22 octobre.

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 07-10-2009 à 16h29

 Thibault et l'Elysée, toute une histoire... Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 



 
Une de ces casseroles lourdes qui traînent aux basques de la direction confédérale, comme l'évacuation de la Bourse du Travail, ou la confrontation avec les Contis et Xavier Mathieu. Un sujet chaud, un sujet symbolique : l'Elysée, c'est Sarkozy, c'est le quartier général de nos exploiteurs, le cœur politique du capitalisme. Alors si on y va, c'est qu'on a de bonnes raisons – au moins ! Et qu'il faut se justifier face à sa base...

Faisons le recensement, à partir de sources d'informations les plus sérieuses (la première d'entre elles étant bien sur le site Internet de l'Elysée). Nos petits camarades du journal satirique Fakir ont recensé les visites à Sarko dans leur dernier numéro (diffusé lors de la manifestation du 17) - et elle s'est encore allongée depuis :

-    13 janvier : réception des organisations syndicales (dont Thibault) à propos de la prévention et du traitement des restructurations.
-    19 janvier : vœux des partenaires sociaux
-    18 février : sommet social, rencontre avec les organisations syndicales et patronales les plus représentatives au plan national
-    30 mars : entretien avec les dirigeants syndicaux pour la préparation du sommet du G20 de Londres
-    10 avril : compte rendu de la réunion d'installation du Fonds d'Investissement social.
-    8 juin : Réception des dirigeants des organisations syndicales représentées au BIT
-    1er juillet : sommet social, rencontre avec les organisations syndicales et patronales les plus représentatives au plan national
-    1er septembre : entretien individuel avec le secrétaire général de la CGT
-    14 septembre :
entretien avec les dirigeants syndicaux pour la préparation du G20 de Pittsburgh
A côté, dans les luttes qui ont fleuri tout le premier semestre, on a vu Thibault le 4 mars à la SBFM à Lorient, et… bien sur le 9 septembre à Molex pour une rentrée médiatique en fanfare, et le résultat consternant que l'on connaît !
Une fois par mois à l'Elysée, deux fois en neuf mois dans les luttes, visiblement, très visiblement absent le 17 septembre devant la Bourse (Xavier Mathieu n'a pas manqué de le faire remarquer). On a les priorités qu'on choisit !

Les interrogations se sont multipliées durant tout l'été et en cette rentrée. Avec insistance, mais sans réponse.
A Blanquefort, le représentant de la fédé des métaux tente une échappatoire sur le mode de l'ironie : « Pour que Thibault soit sur tous les piquets de grève, il faudrait le cloner »… Très drôle. Sauf qu'on ne l'a vu nulle part, et que si le bureau fédéral l'avait vraiment voulu, il aurait pu facilement envoyer des représentants partout, avec des figures symboliques : Le Duigou à Goodyear, ça aurait de la gueule, non ? [mort de rire !!!] Maryse Dumas sur les piquets de la Poste, ça lui rappellerait sa jeunesse ? etc.

Autre échappatoire : la participation symbolique aux luttes est du ressort des fédés et des UDs. Ah tiens, c'est nouveau ? Et significatif : c'est à dire qu'un conflit national et symbolique doit être rabaissé au niveau local ou catégoriel ? Argument parfaitement bidon, tellement bidon que Thibault a fait exactement l'inverse avec Molex... pointer une lutte particulière et médiatique pour en faire un symbole national.

Dans son meeting du 8 septembre à la Mutualité à Paris, Thibault a abordé ouvertement le sujet, ce qui montre le malaise, quand même. Pour répondre qu'aller à l'Elysée, ça faisait partie de son job de secrétaire général de la CGT, comme à tous les syndicalistes d'aller rencontrer son patron.
Sauf que un syndicaliste de classe, quand il rencontre la direction, soit c'est sur le mode conflictuel (un conflit, un rapport de force…), soit sur le mode revendicatif (DP, CE etc.), soit en toute transparence c'est-à-dire en refusant les négociations clandestines et de couloir… Et c'est une des choses qui distingue les collabos des lutteurs : savoir se mettre ou pas comme représentants des travailleurs, ou comme partenaire responsable.
C'est donc particulièrement gonflé de faire ce parallèle ! Tellement gonflé qu'il n'a pas jugé utile de nous informer de sa toute nouvelle rencontre lundi dernier, le jour même où les Molex prenaient en pleine gueule l'annonce de la catastrophe… limite clandestinité, non ???

L'essentiel, ce n'est pas - en tant que telle - la présence de Thibault à l'Elysée.
C'est d'abord son absence du terrain de la lutte des classes. Formule qui n'existe d'ailleurs plus pour lui, le document de congrès l'ignore une nouvelle fois superbement.
C'est ensuite la collusion de plus en plus visible avec le pouvoir.

C'est de cela qu'il faut discuter, et pas d'autre chose. Et là, il faut s'arrêter une seconde sur l'affaire Molex, pas du point de vue de la lutte héroïque des camarades contre les licenciements, mais du point de vue des tractations au sommet de l'Etat capitaliste.
1er septembre : Sarkozy rencontre Thibault. On ne sait pas ce qu'ils se disent, mais
8 septembre : Thibault annonce triomphant à la Mutualité qu'il sera à Molex le lendemain,  secret de polichinelle puisque sur le terrain c'était mobilisation générale. Discours un peu musclé qui laissait entendre qu'il était là pour aider les camarades et les soutenir dans leur lutte, qu'une issue positive pouvait être en vue - résultat évident de la rencontre du 1er.
9 septembre : déplacement à Molex, Thibault tient un discours tout à fait différent, appelle à la "confiance envers le président", ne dit pas un mot du rassemblement du 17 septembre. Complicité inavouée disent les journalistes. Pour celles et ceux qui ne le croient pas, la vidéo est là.
14 septembre : l'Etat annonce aux syndicats locaux la reprise de Molex par HIG dans les terribles conditions que l'on sait. Le ciel tombe sur la tête des gaulois... Avec le chantage à l'acceptation qui mènera le lendemain à la signature du protocole.
14 septembre, le même jour, et en catimini, Thibault est à nouveau reçu à l'Elysée dans le cadre de la préparation du sommet de Pittsburgh, mais on n'imagine pas qu'ils n'aient pas parlé de Molex. Cocu ou complice ??? Plutôt complice : pas un mot pour annoncer cette rencontre; pas un mot immédiat de protestation. Alors Thibault peut bien se prendre le chou avec Estrosi, tout cela est évidemment du cinéma pour les militants, et pour le coup, le ministre n'a pas tort.


On voit bien la relation entre les passages à l'Elysée et la mobilisation : on endort, on crée des espoirs et au final le résultat est là.
Il confirme ainsi dans les faits, l'orientation présentée pour le congrès confédéral : le syndicat n'est plus un syndicat de lutte, mais un syndicat de propositions, une équipe d'experts appuyée par des adhérents, des résultats aux prud'homales et des sondages d'opinion, un lobby de pression qui multiplie les passages dans les ministères et  à l'Elysée pour convaincre les dirigeants et tenter d'infléchir la politique patronale et gouvernementale.
On comprend alors mieux le rôle des journées d'action bidon à répétition : mobiliser le plus massivement pour arriver ensuite à l'Elysée en disant : "Vous avez vu la mobilisation ? Maintenant il faut bouger". Mais l'objectif n'est pas, n'a jamais été le "tous ensemble" pour créer un vrai rapport de forces et faire plier les capitalistes, patronaux ou gouvernementaux...

Le triste bilan de cette année 2009 est là, devant tous les yeux, et il faudrait que nous le validions ?

ouvalacgt.over-blog.com

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 07-10-2009 à 13h40

 Portello : Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

voir aussi un article de lamauragne.over-blog.com

blog que je suit régulièrement, à visiter !!!!

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 07-10-2009 à 12h34

 Pour info Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

SOURCE / CANARD ENCHAINE 

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 02-10-2009 à 20h02

 Communiqué de Union Syndicale Solidaires sur les paradis fiscaux Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

        Communiqué de Union Syndicale Solidaires

                                                            

Paradis fiscaux, les mots remplacent l’action !

 

Lors de son intervention télévisée du 23 septembre, le président de la République a pu largement faire état de sa combativité pour, à la veille du G20, « moraliser le capitalisme ».   Manifestement, pour lui, les mots remplacent l’action. Ainsi, on a pu entendre avec stupéfaction affirmer : « les paradis fiscaux, c’est fini ». Il faut quand même avoir une sacrée dose de culot pour proférer, sans même ciller, une telle allégation.

 

En effet, les exigences de l’OCDE pour rayer de ses listes, noires ou grises, certains territoires « non coopératifs » sont particulièrement faibles. Il leur suffit de signer des

accords bilatéraux d’échanges d’informations en matière fiscale, et sous conditions

strictes, avec douze pays ou territoires, pour être retirés des listes. Mais pour autant, le secret bancaire intégral demeure à l’égard de tous les autres pays avec lesquels ils n’ont pas pris d’engagement. Et surtout, accords bilatéraux ou pas, le dumping fiscal, qui est à l’origine de détournements de sommes considérables ainsi ôtées aux budgets publics, est toujours à l’oeuvre.

 

Les exigences de l’OCDE deviennent finalement des occasions pour ces territoires de se blanchir vis-à-vis des opinions publiques. Ces exigences ont d’autant moins d’effets que le manque de moyens des administrations fiscales rend peu probable que les multinationales et les banques ayant recours à ces places financières puissent rendre des comptes.

 

Pour l’Union syndicale Solidaires, lutter réellement contre les paradis fiscaux signifie

interdire toute transaction financière avec eux. Contrairement à ce qu’affirme le président de la République, la lutte contre les paradis fiscaux est toujours d’actualité. La campagne « Stop paradis fiscaux » (www.stopparadisfiscaux.fr), qui regroupe des forces syndicales, des associations et des ONG, y participe.

 

                                                                         Le 25 septembre 2009

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 28-09-2009 à 19h59


|<< <<<  1   2   3   4   5  | 6 |  7   8   9   10   11   12  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 24-11-2007 à 02h39 | Mis à jour le 12-12-2009 à 09h38 | Note : 7.50/10